BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Matières > F3 Veille Opérationnelle > La « Veille »

La « Veille »

samedi 16 janvier 2010, par Danielle Dufour-Coppolani.

La veille ?

A mon tour de faire une synthèse des notions à acquérir et des savoirs à maîtriser dans la matière intitulée « Veille opérationnelle ».

Je préfère, je l’ai déjà énoncé plusieurs fois, la terminologie « Veille » que vous pourrez plus aisément trouver dans la littérature professionnelle .

Selon le référentiel – à télécharger sur le site ou dans le LCS : La recherche permanente d’informations doit être une préoccupation constante du Technicien Supérieur en Communication quel que soit son contexte de travail : chez l’annonceur, en agence, en régie. Les résultats de cette recherche viendront alimenter son activité dans le cadre de la fonction 1, « Mise en œuvre et suivi d’un projet de communication » ou de la fonction 2, « Conseil et relation-annonceur ».
Cette recherche d’information s’appuie tout d’abord sur des procédures de collecte, de stockage et de mise à disposition des informations. Elle nécessite ensuite l’identification de domaines de veille utiles pour l’activité de l’organisation ainsi que la sélection et l’activation de sources d’informations pertinentes. La recherche et production d’informations ponctuelles a pour point de départ un besoin explicite d’informations.
Le Technicien Supérieur en Communication doit d’abord évaluer le besoin d’information puis y répondre en utilisant les résultats de la veille et en mobilisant les méthodologies appropriées. Dans ce cadre, il participe à la rédaction du cahier des charges et mobilise les moyens techniques et humains nécessaires tant en interne qu’en externe.
Il utilise ensuite les résultats obtenus aux différentes phases de la recherche pour élaborer des documents de synthèse qu’il diffuse aux destinataires concernés.

Il s’agit pour le Technicien Supérieur en Communication d’alimenter le système d’information de l’organisation par les informations pertinentes collectées soit dans le cadre de la veille, soit dans le cadre d’une recherche ponctuelle. Il doit également supprimer les informations obsolètes et informer les utilisateurs des mises à jour.
En tant qu’utilisateur du système d’information, le Technicien Supérieur en Communication doit être en mesure d’évaluer la qualité des procédures ainsi que la satisfaction des utilisateurs, et de proposer des ajustements.
Il doit également appliquer les règles permettant de garantir la sécurité et la confidentialité des informations.
Les quatre grandes notions suivantes devront être intégrées par les étudiants pendant les deux années de formation.


Participation à l’organisation de la veille informationnelle

- Identification des domaines de veille
- Recherche et sélection des sources
- Élaboration de procédures de collecte
- Élaboration de procédures de mise à disposition

Mise en œuvre et exploitation de la veille permanente

- Exploitation d’études existantes
- Contribution à l’enrichissement de la base de connaissances

Mise en œuvre et exploitation d‘une recherche ponctuelle

- Évaluation du besoin d’informations
- Mise en œuvre de méthodes de recherche et de collecte d’informations
- Traitement des informations
- Mise en forme en fonction des destinataires et diffusion

Contribution à la qualité du système d’information

- Évaluation et amélioration du système d’information
- Participation à la sécurité du système d’information