BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > ça bouge en ville ? > Le dresseur de piano

Le dresseur de piano

lundi 11 janvier 2010, par Emeline Collet.

Roberto d’Olbia, un showman à découvrir au son du piano.

Jeudi 7 janvier, la neige et le verglas n’ont pas empêché la représentation du pianiste Roberto d’Olbia. Que dis-je ? Un virtuose du piano, qui a offert un spectacle riche en rebondissement et qui a su surprendre son public.

En nous contant ses origines, dans un accent italien très prononcé, il nous fait pénétrer dans son univers. Tout au long du spectacle, on découvre non seulement un pianiste fascinant, mais aussi un chanteur, comique, imitateur et comédien. Bref, il nous fait craquer.

Le dresseur de piano, maîtrise parfaitement l’instrument et nous fait partager ce spectacle en filmant ses doigts sur le clavier. L’image est transposée sur le côté du piano à queue, ce qui donne un côté intimiste à son spectacle. De plus, l’artiste n’hésite pas à faire participer son public en pianotant dans des registres populaires. Passant de Bach à Presley, du Boléro de Ravel aux mélodies blues, en traversant l’univers de Queen, il mélange les genres pour amuser et transporter son public qui l’accompagne dans ses délires.

Le théâtre de Saint-Lô nous a fait découvrir un musicien, acteur, chanteur, imitateur, bourré d’humour, qui revisite sur son clavier l’histoire de la musique et de la variété. Il laisse un public Saint-Lois sous le charme, qui en redemande, car on n’est jamais assez rassasié de son talent.

A découvrir et à redécouvrir.