BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > Société > Les remèdes contre la fièvre du jeudi soir

Les remèdes contre la fièvre du jeudi soir

jeudi 10 décembre 2015, par Clea Gourdin.

Vous est-il déjà arrivé de croire que le week-end commençait dès le vendredi ?

Les étudiants seraient environ 18% à sortir le jeudi soir, principalement chez des amis, en boîtes de nuit et dans des bars. Mais le retour à la réalité le lendemain n’est pas toujours facile. En effet la « gueule de bois » ne vous permet pas d’être apte à affronter les cours, ou le travail du vendredi ; c’est pour cela que je vous propose quelques petites solutions qui vous feront passer pour quelqu’un qui a passé une nuit de 8 heures.

L’eau (et seulement l’eau) reste votre meilleur allié après une soirée bien arrosée. Même si vous pensez que vous avez bien assez bu la veille, l’alcool provoque une déshydratation, qui ne peut être remédié que par une grande consommation d’eau, ou bien de thé.

Ce fameux mal de tête mythique présent sous forme de barre au milieu du front, peut être résolu avec par exemple de l’aspirine ou d’autres médicaments. De plus la vitamine C serait aussi très bénéfique pour ce genre de douleur ainsi que quelques plantes mais ceci ne serait pas prouvé.

Le réveil a sonné, les 3 heures de sommeil se sont écoulées et vous n’avez malheureusement pas le temps de passer sous la douche ; pas de soucis les effluves mentholées de Get 27 pourront être masquées, par une eau de Cologne achetée trois francs six sous au supermarché du coin. Pour les demoiselles, une fois dans le supermarché, allez dans le rayon beauté et attrapez un shampoing sec qui vous permettra d’avoir une crinière digne de la reine des neiges

Eh oui cette fois-ci votre régime est à bannir, vous pouvez faire plaisir, sans manger trop gras non plus, avec des fruits et des légumes qui vous permettront de faire passer l’alcool dans le sang plus vite.

Et voilà vous n’avez, maintenant, plus d’excuses pour louper les cours ou bien arriver en retard au travail. Tous ces petits conseils vous permettront de passer « incognito » auprès de vos supérieurs ou professeurs qui penseront que vous êtes aptes à travailler pendant 8 heures.