BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > Société > Pour qui et quoi je vais voter ce week-end ?

Pour qui et quoi je vais voter ce week-end ?

jeudi 3 décembre 2015, par Thomas Cassette.

Certains étudiants ont obtenu le droit de vote cette année, ces élections régionales sont peut-être leur première élection. En quoi consistent les élections régionales ? Pour qui et quoi allons-nous voter ? Par ailleurs, les élections de cette année sont différentes des précédentes puisqu’elles mettent en place la réforme territoriale votée cet été.

Les élections régionales 2015

Ce dimanche a lieu le premier tour des élections régionales 2015. Mais, ces élections verront la mise en place de nouvelles régions, issue de la réforme territoriale de juillet 2015. Un petit état des lieux est nécessaire pour bien comprendre pourquoi et pour qui on vote.

Qu’est-ce qu’une région ?

En France, l’État est décentralisé, il transmet des compétences administratives vers les collectivités locales. La région est un échelon administratif local, au même titre que la commune, l’intercommunalité, et le département.
Les régions sont dotées de deux assemblées, une assemblée délibérante, le conseil régional, et une assemblée consultative, le conseil économique, social et environnemental régional, chargé de donner des avis sur certaines questions entrant dans les compétences de la région, avant qu’elles ne soient soumises au conseil régional. Le président du conseil régional et son équipe constituent l’exécutif de la collectivité. Les membres de ces conseils sont les conseillers régionaux et sont élus lors des élections régionales pour un mandat de 6 ans.

A quoi sert une région ?

Les régions définissent des orientations en matière de développement économique, d’aménagement du territoire, de développement durable, de transports (TER), de la formation professionnelle, des lycées et de l’enseignement supérieur, et de la protection du patrimoine.
Elles soutiennent les projets des autres collectivités mais n’ont pas de supériorité hiérarchique.

Comment se passe l’élection ?

Mode de scrutin
Les conditions pour être élus aux régionales ne sont pas les mêmes que lors des départementales du mois de mars. Il s’agit d’un scrutin proportionnel à deux tours avec prime majoritaire.

1er tour
Les listes qui obtiennent plus de 10 % des suffrages exprimés au 1er tour des régionales sont qualifiées pour le second tour.

2e tour
La liste qui arrive en tête au 2nd tour obtient automatiquement une prime majoritaire égale au quart des sièges au conseil régional en plus du nombre de sièges lié à son score. Le reste des sièges est ensuite réparti entre les listes ayant recueilli au moins 5 % des suffrages exprimés.
Il n’est pas nécessaire de réunir plus de 50 % des voix pour être élu. Par conséquent, en cas de triangulaire PS/FN/LR, ce sera la liste qui arrive en tête qui remportera l’élection.

Fusion
Une liste présente au second tour peut fusionner avec une autre liste dès lors que celle-ci a fait plus de 5 % au premier tour.

Pourquoi les élections de 2015 sont différentes des précédentes ?

Le Parlement a adopté en juillet 2015 un projet de loi du gouvernement visant à réorganiser la carte des régions, à moderniser et à simplifier les missions des collectivités locales, la loi NOTRe.
C’est dans cet objectif que le nombre de régions est passée de 22 à 13. De nouvelles « super-régions »font alors leur apparition, Poitou-Charentes-Limousin-Aquitaine, Normandie, Franche-Comté-Bourgogne, Champagne-Ardenne-Lorraine-Alsace, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Auvergne-Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Seuls les régions Bretagne, Pays de la Loire, Île-de-France, Centre, Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), et Corse, restent les mêmes.

JPEG - 172.8 ko
La nouvelle carte des régions
Passage de 22 à 13 régions dès 2015.