BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > L’avis des films > Festval du film américain. Deauville 2012

Festval du film américain. Deauville 2012

vendredi 7 septembre 2012, par vincent gardin.

Depuis quatre ans, les BTS Communication se rendent aux festivals américain et asiatique de Deauville qui ont lieu respectivement en septembre et en mars. Pour cette rentrée 2012, nous voici donc partis pour le plus connu des deux, l’américain, the big one. Hasard du calendrier, la sortie tombait le deuxième jour de cours pour les étudiants. On pouvait imaginer pire comme rentrée, surtout sous un soleil encore estival.
Bienvenue au festival ! {JPEG}

Au programme deux films en compétition, Smashed de Jack Ponsoldt (Voir la fiche du film sur le site du festival)et God Bless America (Voir la fiche du film) de Bobcat Goldthwait et un atelier-débat autour du premier film animé par David Vasse et Yann Calvé, enseignants à l’Université de Caen. Une journée bien remplie, avec deux bons films, le premier autour du sujet de l’alcoolisme, et le second une satire violente, forcenée, de dérives américaines, mais aussi occidentales (la télé-réalité, le politiquement correct, l’omniprésence des médias et des nouvelles technologies...).
Et puis, bien sûr, plus encore que pour son petit frère asiatique, le festival du film américain, c’est aussi un événement d’ampleur internationale, une organisation énorme et millimétrée, avec les différentes compétitions et prix, les hommages spéciaux et rétrospectives, avec ses jurys et ses stars (Sandrine Bonnaire, Clotilde Courau, Harvey Keitel, Liam Neeson...). Un événement à la mesure de l’immense salle du CID (près de 1500 places), à la mesure de sa grande plage des planches, juste à côté, où nous pique-niquâmes, et pûmes même faire trempette avant de retourner dans la salle obscure.
Pique-nique sur les planches {JPEG}
Etudiantes ou starlettes ? {JPEG}
C’est un des rares festivals ouverts au public, un festival majeur, à une heure et demie de Saint-lô, sur la Côte Normande. Nous commençons à bien le pratiquer - Merci à Sophie Lebarbier-Kientz et Marion Falourd pour leur professionnalisme et leur accueil- et prenons date pour le festival du film asiatique 2013, avant le retour du grand américain.
Le site du festval : http://www.festival-deauville.com/DEV/index.php