BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > Divers > Être loin mais à deux

Être loin mais à deux

jeudi 13 octobre 2011, par Aurore Chaussumier.

Beaucoup de couples vivent cette expérience de l’amour à distance. Est-ce possible de vivre ainsi ou bien est-ce voué à l’échec ?

Cette situation apparaît souvent lors d’une mutation d’un des compagnons ou pour des raisons personnelles. On peut rencontrer cette situation aussi après un amour de vacances.

Cette façon de vivre en couple c’est multiplié depuis l’apparition des sites de rencontres par Internet. Ils se rencontrent virtuellement, s’entendent bien, décident de se voir et se mettent en couple ou bien sans même se voir, se considèrent comme un binôme tout en restant éloignés. Est-ce vraiment la meilleure façon de construire une vraie relation ?
Certains disent qu’il suffit juste d’avoir confiance, d’autres s’empressent de dire qu’il n’est pas possible de vivre éloigné de l’être aimé. Alors, qui devons-nous croire ? Que faire ? Doit-on sauter le pas ? Le plus important, on le conçoit c’est la communication entre les deux amants. Il est très important qu’ils partagent leurs vies quotidiennes, l’autre doit savoir ce qu’il rate et ne pas culpabiliser d’être si loin. De plus, il faut que chacun d’eux fasse des efforts pour voir l’autre. C’est bien d’être éloigné mais il faut tout de même se voir pour garder, comme on le dit souvent, la flamme allumée. Un coup sur deux aller voir l’autre, juste le temps de quelques jours pour retrouver ce contact physique et charnel.

La confiance est un des paramètres essentiels pour au mieux réussir ce genre de relation. Sans celle-ci, tout devient compliqué entre les deux compagnons et des tensions en découlent. Une confiance est déjà difficile à construire près de l’autre, alors c’est pour cela que très peu de couples ne se connaissant pas de base, ne tienne pas cette distance.
Après, tout dépendra des personnes, si elles sont patientes, fortes, et de l’amour qu’elles portent pour l’autre. Il faut savoir qu’il faut être prêt mentalement à supporter un manque quotidien. Rien ne remplace une personne, les coups de téléphone ne remplaceront pas les dîners face à face le soir. Ni même les conversations vidéos, cela aide jusqu’au prochain rendez -vous.
Mais soyons franc, si très peu de couples finissent par se séparer par la distance c’est aussi à cause du fait qu’un des deux n’a pas la force de continuer malgré l’amour qu’il peut porter à l’autre. Il choisit la facilité de partir, de moins souffrir d’un manque régulier plutôt que ressentir une grosse masse de manque qui, on le sait, finira par s’épuiser par le temps.
Alors, la vraie question n’est pas : Est-il possible de vivre loin mais ensemble mais plutôt : Sommes-nous apte lui/elle comme moi à vivre au quotidien tout ce qu’une relation à distance demande ?