BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > L’avis des films > True Grit

True Grit

samedi 26 février 2011, par Mathieu Dadeville.

Description et critique du dernier film des frères Coen, actuellement en salles

TRUE GRIT

Date de sortie cinéma : 23 février 2011
Réalisé par Ethan Coen, Joel Coen
Avec Jeff Bridges, Matt Damon, Josh Brolin
Genre : Western
Durée : 02h05min
Année de production : 2010
Distributeur : Paramount Pictures France

Synopsis :

1870, juste après la guerre de Sécession, sur l’ultime frontière de l’Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, une jeune fille de 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid par le lâche Tom Chaney. Pour le retrouver, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Ce trio improbable va devoir alors apprendre à cohabiter malgré leurs différents...

C’est l’adaptation du roman True Grit de Charles Portis, déjà porté à l’écran en 1969 « Cent dollars pour un shérif » de Henry Hathaway avec John Wayne.

Mon avis :

Les frère Coen nous surprennent encore en nous livrant une œuvre différente du genre psychologique de « No country for Old men » et burlesque de « O’brother » en parvenant à mélanger les deux. Le genre du western est remis en cause dès le moment où l’on voit que c’est une jeune fille de 14 ans qui tient le rôle principal.
Nous sommes très loin du western avec des paysages de carte postale et des fusillades. On est plus dans une aventure moderne où l’on voit trois personnages ne se supportant pas au départ et qui vont, au fur et à mesure, apprendre à se connaître, raconter leurs aventures, leurs déboires...

Les personnages sont dans la lignée des précédents films des deux réalisateurs, à l’image de Jeff Bridges magistral dans son rôle à la fois mi-héros et mi-loser tout comme son rival joué par Matt Damon.

Le côté humain des ennemis se révèle être finalement le plus troublant, et de ce fait, il n’y a pas réellement un côté bon et un côté mal. Le scénario n’est pas très recherché (c’est un western) mais fonctionne et tous les personnages sont d’une énorme richesse. Le trio est à la limite de se supporter et deviennent ensuite une réelle famille.

Avec True Grit, on a ici une œuvre modernisant le genre du western et encore une belle prestation des réalisateurs, ayant encore su se renouveler avec brio ; ce qui leur a valu 10 nominations aux oscars.