BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > Livres > Simone Veil, Une jeunesse au temps de la Shoah

Simone Veil, Une jeunesse au temps de la Shoah

vendredi 25 février 2011, par Gwendoline Bourdeles.

On sait d’elle qu’elle a été ministre de la santé, qu’elle a fait promulguer la loi Veil sur l’avortement en 1975, qu’ elle fait partie de l’ Académie française... Toutes ces grandes actions nous feraient presque oublier le traumatisme des camps de la mort qu’elle a dû affronter.

GIF - 27.9 ko

De son autobiographie, Une vie parue en 2007, Simone Veil a extrait les passages les plus traumatisants de sa vie pour les compiler dans une œuvre indépendante : Une jeunesse au temps de la Shoah.
Cette édition regroupe les quatre premiers chapitres d’ Une vie et couvre sa vie sur la période de 1927 à 1954.
Simone Veil a choisi de sélectionner ce passage pour qu’il soit utile à la jeune génération qui ne se rend pas toujours compte de l’horreur qu’ont vécu les déportés de la guerre.
Déportée alors qu’elle n’avait que 16 ans, sa maturité et son courage nous impressionnent. Dans les camps elle perdra son père, son petit frère Jean ainsi que sa mère emportée par le typhus.
En plus de l’horreur des différents camps qu’elle a connus (notamment Drancy et Auschwitz), elle raconte comment elle a échappé à la chambre à gaz, les sévices dont certains détenus pouvaient être victimes mais aussi la gentillesse dont a fait preuve une des femmes SS qui gardait le camp et qui lui a sûrement permis de rester en vie.
La difficile période de réadaptation à la vie normale est tout aussi impressionnante. Le courage et la détermination dont elle a fait preuve imposent le respect de tous.
Ce livre raconte tous les drames de la vie de Simone Veil et nous force à être encore plus admiratifs de la femme préférée des français en 2010.

Le livre de poche n° 31898