BTS Com Curie
Saint-Lô

Accueil > Tous azimuts > L’avis des films > Black Swan, Darren Aronosky, Février 2011

Black Swan, Darren Aronosky, Février 2011

vendredi 25 février 2011, par Anais Sohiez.

Natalie Portman, Mila Kunis et Vincent Cassel

Synopsis :
Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily... Affrontement psychologique d’une danseuse de ballet sur le déclin face à l’une de ses rivales.

Black Swan soit on adore, soit on déteste, pas de demi mesure pour ce film.

Pourquoi on aime ?
Un réalisateur talentueux qui reprend ses thèmes de prédilection (l’autodestruction, la drogue, la sexualité) en y associant le célèbre « Lac des Cygnes » et réussit à créer une harmonie parfaite.
Très beau et très sombre, il montre la descente aux enfers d’une danseuse qui tombe dans la schizophrénie du personnage qu’elle doit incarner.
Natalie Portman est tout simplement somptueuse dans le rôle de la très tourmentée Nina, elle semble envahie par les transformations psychologiques de son personnage.
Un très bon scénario, suffisamment complexe pour avoir un minimum de réflexion mais pas trop quand même afin que l’on ressorte en ayant compris un peu.
Une mise en scène différente du « Lac des cygnes » qui joue sur le coté pur et impur des personnes grâce à cette mise en scène, on ressent physiquement et mentalement la détresse de Nina.
Ce film délivre une réflexion sur la confiance en soi et le regard des autres.

Pourquoi on n’aime pas ?
Un film prétentieux, long et ennuyeux sans suspens.
Une mise en scène basée sur les mouvements de caméra à l’épaule, libres, non maitrisés et vomitifs.
Un personnage principal un peu trop passif (il subit les conséquences de ses hallucinations sans rien faire). On a donc du mal à s’attacher au personnage, on a envie de la secouer et de la dégourdir.
Des effets fantastiques grotesques.
Un final léger et trop explicite.

Pour ma part, j’ai adoré ce film et vous encourage à aller le voir, j’ai ressenti l’angoisse du personnage et suis rentrée entièrement dans ce film qui prend les tripes.